Bienvenue en 2088, à Toronto
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 zach | bontitreàvenirpromisjuré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zach Newton

avatar

Messages : 4
KARMA : 25
crédits : : avenged in chains
Date d'inscription : 26/08/2016

MessageSujet: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Ven 26 Aoû - 23:38



Fiche de présentation



Informations

Prénom: Zach
Nom: Newton
Âge: Vingt-deux ans
Sexe: Homme
Avatar: Dylan O'Brien
Habitation: Safe
Orientation Sexuelle: Hétéro
Don: Fantôme
Métier: Étudiant en médecine
Lieu de naissance: Laboratoires de KARMA
Code du règlement: Chouette



Caractère
Joueur. Il est le genre d’adulte-gamin qui adore jouer des tours aux gens de son entourage. Quand il n’est pas occupé à imaginer un nouveau robot, il rêve de sa prochaine attrape. Malheureusement pour ses victimes, son don se prête extrêmement bien à ce genre de manigances. ☩ Loyal. S’il s’attache à quelqu’un, il suivra cette personne jusqu’au bout du monde, quoi qu’il arrive. Il donnerait sa vie pour un être cher sans hésiter une seconde. ☩ Hyperactif. Il a toujours eu trop d’énergie, même enfant. À l’école, il était cet élève qui ne pouvait s’empêcher de gigoter et de tapoter son crayon contre son pupitre. ☩ Sportif. Pour aider son fils à dépenser son surplus d’énergie, Tara l’emmenait jouer au parc ou courir dans les rues du quartier. Il a développé une réelle affection pour la course à pied et l’athlétisme. ☩ Brillant. Il est véritablement intelligent et possède un quotient intellectuel élevé. Enfant, il essayait de cacher cet aspect de sa personnalité, mais il a fini par en avoir marre de prétendre être quelqu’un d’autre. ☩ Passionné. Lorsqu’un sujet l’intéresse, il en fait presque une obsession. Avec ses talents bruts, c’est l’autre raison pour laquelle il réussit à presque tout ce qu’il touche. ☩ Verbomoteur. Il peut facilement parler sans arrêt pendant des heures si personne ne lui dit de se la fermer. Et encore, rien ne garantit qu’il obéira à la commande. ☩ Immature. Il a beau avoir vingt-deux ans, dans sa tête il est toujours un gamin. Il adore jouer l’emmerdeur, surtout quand il sait qu’il a raison et, parce qu’il est aussi intelligent, ça marche à presque tous les coups. ☩ Maladroit. Il n’est pas doué avec les gens, préférant de loin ses machines et ses robots au reste de la population humaine. Il lui arrive souvent de se mettre les pieds dans les plats. ☩ Naïf. Il a vécu une enfance et une adolescence plutôt protégées malgré la mort de son père, un fait qu’il n’a pas encore compris. Même s’il sait que son monde n’est pas identique à celui des autres citoyens, il a tendance à l’oublier.

Faits importants
Son père est mort il y a cinq ans d’une crise cardiaque. Sa mère a eu de la difficulté à s’en remettre. C'est pour cette raison qu'il a quitté son petit appartement miteux d'étudiant : pour aller s'occuper d'elle et lui offrir du soutien. (Et aussi, un tout petit peu, parce qu’elle cuisine tout le temps pour lui et qu’elle s’occupe parfois même de faire sa lessive. Mais vraiment juste un peu.) ☩ Il va jogger à tous les jours. C'est l'un des rares moments où son cerveau arrête de tourner. ☩ Pour réussir ses tours, il doit plus souvent qu’autrement se déplacer dans le silence le plus complet, ce qui lui a permis de développer une véritable agilité. ☩ La seule personne qu’il ne réussit jamais à surprendre, c’est sa mère. Elle prétend que c’est parce que son don à elle est l’ouïe hyper développée, mais il est convaincu que c’est plutôt son superpouvoir de mère qui entre en action. ☩ Il est passionné d’histoire et met la main sur tous les bouquins et autres sources d’information qu’il peut trouver. Il est particulièrement fasciné par la Renaissance et les découvertes scientifiques de cette époque, dont il s’inspire encore parfois. ☩ Il étudie en génie biomédical. Il espère pouvoir conjuguer sa passion pour la robotique avec ses nouvelles connaissances pour créer des prothèses super performantes. ☩ Enfant, il avait de la difficulté à maîtriser son don et disparaissait ou réapparaissait parfois de façon complètement aléatoire, au grand désespoir de ses parents qui avaient déjà de la difficulté à suivre leur fils hyperactif.



Histoire
octobre 2066.
« J’imagine que vous êtes ici pour adopter un poupon? C’est ce que la plupart des parents veulent. D’ailleurs, la majorité des enfants qui sont adoptés ici ont rarement plus de six mois. Si vous préférez un enfant un peu plus vieux, toutefois, nous en avons tout de même quelques-uns à vous proposer. » La directrice du centre d’adoption est une femme assez âgée à l’air perpétuellement sévère. Elle observe le couple assis devant elle par-dessus ses lunettes, qui sont posées en équilibre précaire sur le bout de son nez. Rendue mal à l’aise par le regard perçant qui pèse sur elle, Tara Newton tend discrètement la main à son époux, Félix. Comme s’il avait perçu son inconfort, il la prend immédiatement et dès que leurs paumes se touchent, elle a l’impression de mieux respirer. Elle ne sent plus seule dans ce bureau aseptisé, sous la lumière agressante des néons. Elle trouve même le courage de répondre. « Oui, nous préférerions adopter un bébé, histoire de faciliter l’intégration à la famille. » La vieille dame hoche la tête et se lève. Le couple l’imite et, d’un geste ample, la directrice les invite à lui emboîter le pas. « Si vous voulez bien me suivre, je vais vous conduire à la pouponnière. Vous pourrez jeter un coup d’œil pendant que j’irai préparer les papiers d’adoption. » À ces mots, Tara ne peut s’empêcher de sourire. Il y a déjà quelques années qu’elle vit avec Félix et ils avaient souvent discuté de la possibilité d’adopter, mais sans oser vraiment le faire. Ils avaient finalement décidé de passer à l’acte le mois dernier. Ils avaient enfin entrepris les démarches d’adoption et voilà qu’ils étaient à deux doigts de réaliser leur plus grand rêve de couple.

Après environ cinq minutes à parcourir le dédale des couloirs blancs du labo de KARMA, la directrice s’arrête devant une pièce verrouillée. Elle glisse un doigt sur le lecteur d’empreinte digitale et la porte s’ouvre dans un déclic. Elle passe la première, puis invite le couple à entrer eux aussi dans la pouponnière. Une vingtaine d’incubateurs trônent en rangs au milieu de la salle et, à l’intérieur de chacun d’eux, un bébé dort, gigote ou regarde simplement le plafond en ouvrant de grands yeux. « Je vous laisse faire le tour, j’en ai pour une dizaine de minutes. » Tara hoche la tête, mais laisse Félix se charger de répondre à la dame. Elle n’entend pas les paroles qu’ils échangent, car son attention est déjà toute fixée sur les adorables créatures. Sans attendre Félix, elle s’avance doucement et jette un coup d’œil au premier incubateur. Ils n’ont pas vraiment discuté de la façon dont ils s’y prendraient pour choisir le bébé, mais elle se dit qu’elle saura lequel est le bon en posant les yeux sur lui. Son époux l’a rejointe et a de nouveau glissé sa main dans la sienne. Tara sourit et continue d’avancer en observant longuement chacun des poupons, jusqu’à ce qu’elle arrive au dernier incubateur de la rangée. Il est légèrement à l’écart des autres et son locataire attire l’attention de la jeune femme parce qu’il n’a pas un cheveu sur la tête. Son crâne chauve lui donne un air à la fois fripé et fripon et le cœur de la future mère fait une pirouette dans sa poitrine. Elle jette un regard vers son mari et constate avec bonheur qu’il s’est arrêté lui aussi, un air attendri sur le visage. Ils se penchent tous deux au-dessus de l’incubateur pour mieux voir l’enfant, un petit garçon à en croire la carte accrochée à l’incubateur. Le poupon, curieux, lève un petit poing vers eux, puis sourit, révélant une dent unique. « C’est lui. » À la grande surprise de Tara, c’est Félix qui a dit tout haut ce qu’elle pensait tout bas. La vieille dame est revenue sur ces entrefaites et le sourire qui étire ses lèvres minces adoucit son visage sans pourtant lui retirer toute sa sévérité. « À ce que je vois, vous avez trouvé. » Elle replace la liasse de papier qu’elle est allée chercher de façon à pouvoir écrire sans trop de mal. « Il faut le nommer. Avez-vous déjà une idée de comment vous voulez l’appeler? » Félix acquiesce et pose une main protectrice sur l’incubateur. « Il s’appellera Zach. »


novembre 2066.
« Mais qu’est-ce que…? » Perplexe, Tara s’avance doucement la chambre, incertaine de ce qu’elle s'attend à y trouver. Tout semble normal dans la petite chambre, mais elle a un drôle de pressentiment. C’est vrai que, du pas de la porte où elle se tenait encore un instant auparavant, elle n’arrivait pas très bien à voir dans la couchette, mais elle a vraiment eu l’impression qu’il n’y avait que du vide là où son fils aurait dû se trouver. Elle savait qu’elle l’avait bel et bien mis au lit deux heures auparavant et ce n’était pas non plus la première fois qu’elle jetait un coup d’œil sur lui. La dernière fois, moins de trois quarts d’heure auparavant, il dormait toujours aux anges. Fronçant les sourcils, elle franchit le dernier mètre qui la sépare de la couchette. Lorsqu’elle constate que le lit est effectivement vide, elle ne peut empêcher un cri d’horreur de franchir la barrière de ses lèvres. Malgré son effroi, elle s’efforce de retrouver un semblant de calme, assez du moins pour réussir à articuler un véritable appel à l’aide. « Félix! Félix! Viens vite, le petit a disparu! Félix! » Alerté par le hurlement à glacer le sang de son épouse, l’homme est déjà à quelques pas de la chambre et il redouble de vitesse en entendant les paroles de Tara. Il entre en trombe dans la pièce et, dans sa hâte, trébuche sur le joli tapis décoratif auquel sa femme tenait tant. (C’est absurde! Comme si l’enfant allait remarquer le décor ou se sentir mal aimé sans son petit tapis crocheté! Félix avait pourtant cédé pour faire plaisir à sa belle.) Il se rattrape de justesse et laisse échapper un juron entre ses dents. Un peu essoufflé après sa course folle, il s’appuie contre la couchette et pose une main sur ses côtes légèrement douloureuses. « Qu’est-ce que tu veux dire, il a disparu?! C’est impossible, il n’est pas capable de grimper par-dessus ça! » De la paume, il donne un léger coup sur la barrière de la couchette, comme pour tester sa solidité. Le bois tient le coup sans difficulté.

« Je ne sais pas comment il a fait, mais il n’est plus là! Il n’est plus là! » Tara frôle l’hystérie et elle le sait, aussi s’oblige-t-elle à prendre de grandes respirations. La technique n’a pas vraiment les résultats escomptés : non seulement elle ne se calme pas du tout, elle a l’impression que tout cet air dans ses poumons empire le vertige qu’elle ressent déjà à l’idée d’avoir égaré son bébé comme une vulgaire chaussette. Quelle mère ne voit pas disparaître son enfant dans sa propre maison?! « C’est toi qui devais le surveiller? T’étais où?! » Aussi désemparé que sa femme, Félix passe une main dans sa chevelure mi-longue et doit se retenir d’en arracher une bonne poignée. Il ne croit pas vraiment sa femme responsable de l’étrange disparition de l’enfant, mais pour faire passer son angoisse, il n’a trouvé rien de mieux que de dire tout ce qui lui passe par la tête. Malheureusement, ce n’est pas la meilleure stratégie et, en moins de temps qu’il n’en faut pour dire bébé, sa femme s’est redressée, toutes traces de panique remplacées par une colère presque tangible. « Mais de l’autre côté du couloir, qu’est-ce que tu crois! Et toi, tu faisais quoi? T’aurais pu jeter un coup d’œil sur lui toi aussi, tu es son père après tout. Mais non! T’étais bien trop occupé à… » Coupée dans son élan par un cri perçant, Tara se tait, éberluée. Ce sont bien les pleurs de son enfant qu’elle entend et elle est certaine qu’ils proviennent de la couchette, mais elle ne voit toujours rien. Félix, qui n’en mène pas beaucoup plus large qu’elle, fait la seule chose logique dans ces circonstances : il pose une main dans la couchette. Ses doigts rencontrent presque immédiatement le tissu doux du pyjama et, avec stupeur, il constate que l’enfant est toujours dans son lit, exactement là où sa mère l’a laissé. Réveillé par la dispute de ses parents, l’enfant s’égosille tellement qu’il en perd peu à peu le contrôle de son don et il commence tranquillement à réapparaître sous les yeux de ses parents. D’abord, ce sont les petits pieds, puis le corps et, enfin, le visage tout congestionné d’avoir déjà tant pleuré. Stupéfaits, Félix et Tara s’observent en silence un long moment jusqu’à ce que les cris de leurs fils les sortent de leur torpeur. La mère se penche et attrape le bébé, qu’elle serre contre elle. Elle se met aussitôt à le bercer doucement et à faire les cents pas autour de la chambre pour le rendormir. Ce faisant, elle échange un regard avec son époux et lit dans ses yeux sombre la même inquiétude qui l’habite. Ils savaient tous les deux que leur fils aurait un don et ils étaient même un peu curieux à l’idée de découvrir ce que ce serait exactement. En son for intérieur, toutefois, la jeune femme souhaitait ce soit le genre de talent dont l’armée ne pourrait pas se servir. Malheureusement, son vœu n'avait de tout évidence pas été exaucé.


août 2088.
Assis à la table de la cuisine, il observe sa mère qui se démène comme une forcenée dans la cuisine. Un peu boulotte, elle s'essouffle rapidement, mais rien ne vient interrompre son manège. C'est tout juste si elle n'arrive pas à couper des légumes en même temps qu'elle remue la soupe qui mijote dans le chaudron sur la cuisinière. Après une dizaine de minutes à suivre des yeux ce ballet étourdissant, Zach soupire. Quand elle s'active ainsi, c'est immanquablement parce que quelque chose la dérange. Aurait-il oublié quelque chose? La dernière fois où elle avait été dans cet état, c'était parce qu'il avait oublié de mettre ses chaussettes au lavage. L’ennui, c’est qu’il a beau chercher, il ne trouve rien, aussi se décide-t-il à poser la question. « Qu'est-ce qui se passe? » Tara fait mine de ne pas l'entendre et continue à cuisiner, très concentrée, comme si de rien n'était. Zach n'insiste pas : il sait que ça fait partie du rituel. Elle prendra quelques minutes pour faire la gueule, mais, surtout, pour réorganiser ses pensées. En effet, après un moment de silence entrecoupé par le raclement de la cuillère dans le chaudron, elle s'immobilise enfin. Debout devant la cuisinière, elle fait dos à son fils et ne se retourne pas pour répondre à sa question. « Tu as reçu du courrier. » Étonné, il hausse les sourcils. « Ah bon? Et c'est ça qui te met dans tous tes états? » Tara se retourne tellement vite qu'on dirait presque qu'elle fait une pirouette. « La lettre vient du quartier général de KARMA. » La réponse n’éclaire pas tellement Zach, qui ne comprend vraiment pas ce qu’il y a de si extraordinaire. Un gouvernement qui envoie du courrier à ses contribuables, n’est-ce pas plutôt normal? Exaspérée par l'attitude nonchalante de son fils, Tara s’essuie rapidement les mains sur son tablier et attrape la lettre qui traînait sur le comptoir. Elle la tend à Zach et, à son air impérieux, il devine qu’il a intérêt à l’ouvrir sur le champ. Il parcourt rapidement la feuille de papier du regard. « C'est une  convocation. Apparemment il y a  un mec qui veut me rencontrer au QG de KARMA. C'est tout. » Il relève la tête. Sa mère l'observe, une expression insondable sur le visage. Puis, comme si de rien n'était, elle retourne à ses fourneaux. « Ils ne disent pas pourquoi? » Le jeune homme hoche la tête. « Non, mais c'est sûrement par rapport à mon robot. » La fierté dans sa voix est presque palpable. Tara ferme les yeux pour emprisonner les larmes qui montent tranquillement et, malgré son trouble, elle réussit à répondre sans que sa voix ne tremble. « Oui, sûrement. » Elle ment et elle le sait très bien. Le jour tant redouté est enfin arrivé : KARMA revient chercher ce qu'il lui a donné il y a de cela vingt-et-un ans.



© By A-Lice sur Never-Utopia


Dernière édition par Zach Newton le Ven 9 Sep - 21:08, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zach Newton

avatar

Messages : 4
KARMA : 25
crédits : : avenged in chains
Date d'inscription : 26/08/2016

MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Ven 26 Aoû - 23:39


Derrière l'écran
Bonjour à tous ! Mon nom est ADRIENNE, mais on me connait plutôt sous le nom de ZACH. J'ai 20 ans et je fais du RP depuis environ NEUF (si j'sais compter correctement) ans. Je viens d'OTTAWA, CANADA et j'ai connu le forum par VOUS SAVEZ TRÈS BIEN COMMENT Razz et je le trouve DIFFÉRENT DE CE QUE JE JOUE DEPUIS GENRE CINQ ANS  Suspect . Je serai présente 5/7 jours car après tout, on a tous une vie!



Dernière édition par Zach Newton le Ven 26 Aoû - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessy Oliver

avatar

Messages : 37
KARMA : 280
Orientation Sexuelle : Secrètement attiré vers les hommes
crédits : : Jyn (moi-même)
DC : Abi
Date d'inscription : 26/06/2016

MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Ven 26 Aoû - 23:42

Bienvenue à bord jeune rebelle de la société conformiste Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxim Rose
Sous-commandant des Cavaliers
avatar

Messages : 94
KARMA : 228
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
Date d'inscription : 09/06/2016

MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Ven 26 Aoû - 23:46

Je suis sur qu'on pas s'entendre du tout Wink (mais non je t'aime deja xD)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zach Newton

avatar

Messages : 4
KARMA : 25
crédits : : avenged in chains
Date d'inscription : 26/08/2016

MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Ven 26 Aoû - 23:53

Merci Razz
Et j'espère bien que tu m'aimes au moins un peu vu que tu m'as traînée ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Miller
Commandant des Cavaliers
avatar

Messages : 137
KARMA : 585
crédits : : Jyn
DC : ;)
Date d'inscription : 09/06/2016

MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Sam 27 Aoû - 19:56

Tu vas aimer la place je te le jure

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxim Rose
Sous-commandant des Cavaliers
avatar

Messages : 94
KARMA : 228
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
Date d'inscription : 09/06/2016

MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Sam 27 Aoû - 19:57

bah, tu aimes déjà les admins, tu vas t'en sortir après xD lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenzie Green

avatar

Messages : 64
KARMA : 272
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
crédits : : Moi-même
DC : Aucun
Date d'inscription : 18/06/2016

MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Dim 28 Aoû - 4:54

Bienvenue et hâte de lire ta fiche puisque apparemment je suis seule à pas savoir ce qui va se produire Razz

_________________
Kenzie Green

If you hurt my best friend again, one day, in the future, anthropologists will find
your skeleton in an unmarked grave with a massive, massive, life ending
blow to your head, by a totally awesome chick that rhymes with frenzy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Miller
Commandant des Cavaliers
avatar

Messages : 137
KARMA : 585
crédits : : Jyn
DC : ;)
Date d'inscription : 09/06/2016

MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Mer 7 Sep - 11:19

Nous aimerions savoir ce qui advient avec ta fiche

N'hésites pas à nous contacter si tu as besoin d'aide

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zach Newton

avatar

Messages : 4
KARMA : 25
crédits : : avenged in chains
Date d'inscription : 26/08/2016

MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Mer 7 Sep - 20:53

Ça s'en vient. Si je ne la termine pas ce soir, ce sera certainement vendredi (au plus tard). Heros
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Miller
Commandant des Cavaliers
avatar

Messages : 137
KARMA : 585
crédits : : Jyn
DC : ;)
Date d'inscription : 09/06/2016

MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   Jeu 8 Sep - 19:39

Pas de problème!

Tant que tu donnes de tes nouvelles Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: zach | bontitreàvenirpromisjuré   

Revenir en haut Aller en bas
 
zach | bontitreàvenirpromisjuré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zach parisé on the trading block???
» Zach Parise les rumeurs continuent
» Atelier Zach
» (m) - Zach McGowan || Baldr - Second et maitre d'armes des Shiedgedakru -RESERVE.
» ROOKIE + AGENT LIBRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KARMA Rules Everything :: Histoire de l'humanité :: Présentation des Membres-
Sauter vers: